Georges Gilkinet dénonce la passivité de l’exécutif face aux 50 milliards d’euros de « capitaux noirs » dormant sur des comptes bancaires belges.

Cliquez ici pour retrouver l’article complet de Dominique Berns pour Le Soir.

Share This