Vendredi dernier, le gouvernement a débloqué 1,5 milliard d’euros d’aides nouvelles. L’Etat casse une nouvelle fois sa tirelire. Mais ne rien faire coûterait beaucoup plus cher ensuite, en termes de faillites, de pertes d’emplois. Comme pour le climat, le prix de l’inaction est plus lourd que celui de l’action.

Cliquez ici ou sur l’image pour retrouver l’interview intégrale de Didier Swysen pour SudInfo.

Share This